Historique

C'est au cours des années 1990 que les organismes communautaires de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine (GÎM) ont commencé à se concerter sur une base locale, en créant les Table d'organismes communautaires (TOC), réunissant les organismes communautaires par territoire de municipalité régionale de comté (MRC).

En 1995, suite à l’assemblée générale de fondation, les orgnaismes communautaires de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine se sont regroupés, sur une base régionale au sein du Regroupement des organismes communautaires de la Gaspésie/Îles-de-la-Madeleine (ROCGIM). Depuis sa fondation, parmi tous les mandats du ROCGÎM, celui de défendre et de promouvoir l'action communautaire autonome demeure toujours important et au coeur des actions accomplies.

Aujourd'hui, le ROCGÎM c'est : 

  • Un regroupement reconnu par le CISSS de la Gaspésie comme l'interlocuteur privilégié représentant l'ensemble des organismes communautaires autonomes en santé et services sociaux de la GÎM, le ROCGÎM travaille autant sur des dossiers touchant la santé et les services sociaux que sur des dossiers relevant de la vie associative, l'éducation populaire, la mobilisation, le soutien aux membres, la défense des enjeux de l'action communautaire autonome, etc.
  • Un regroupement multisectoriel de 80 organismes communautaires autonomes (OCA) regroupant des organismes communautaires oeuvrant majoritairement en santé et services sociaux (92%), mais aussi en alphabétisation, défense des droits, familles et logements collectifs.
  • Un regroupement mobilisé depuis plusieurs années pour la reconnaissance, le financement de l'action communautaire autonome (de tous les secteurs) et pour le maintien des services sociaux universels, accessibles et gratuits pour tous et pour toutes.

Dépliant ROCGÎM